Diderot au Théâtre de l’Ile Saint Louis

Affiche entretien d'un philosophe avec la maréchale de Denis Diderot pièce de théâtre de l'île saint louis Paris 4eAu début de l’année, Rémy Oppert présentait au Théâtre du Nord-Ouest son adaptation et sa mise en scène  d’un texte de Denis Diderot. Il s’agissait alors d’une création. Mais à partir du 12 novembre, cette pièce sera reprise au Théâtre de l’île Saint Louis (75004). Si vous l’avez ratée la première fois ou voulez la revoir, n’hésitez plus ! J’en profite pour republier ici une critique que j’avais signée pour les Feuillets de Nomenculture.

.

La pièce commence par une fine évocation de personnages proches de Diderot (Voltaire, Rousseau et bien sûr S.M.I. Catherine II de Russie, à qui « il doit tant » – et même plus encore) puis très vite, en scène, nous voyons Denis Diderot et la Maréchale, le premier étant venu voir le mari de cette dernière mais l’ayant trouvé absent. S’engage alors une conversation d’une cinquantaine de minutes, un dialogue que Diderot avait écrit au début des années 1770 et qui a été transposé pour le théâtre par Rémy Oppert.

Madame la Maréchale est chrétienne et dévote. Diderot, on le sait, est un athée convaincu qui va plaider pour une morale de l’athéisme. Pour elle, le bonheur et le bien viennent de la religion et de la foi. Pour lui on peut faire le bien sans être croyant et la religion est source de conflits, parfois fratricides. Pour lui encore, la religion contraint trop et il vaut mieux se préoccuper de son vivant que d’une éventuelle existence après la mort. Pour elle, ce n’est pas inconciliable. Chez les deux on trouve galanterie et politesse, mais pas de flagornerie ennuyeuse. L’attrait principal de ce dialogue, outre son contenu, est sa forme qui devrait en inspirer plus d’un aujourd’hui : ce qui les caractérise est une profonde tolérance réciproque. Finalement, l’ensemble des thèmes abordés dans leur entretien reste d’actualité.

.

Découvrez la suite et la fin de cette critique, avec une photo du spectacle, sur www.lesfeuillets.fr/arts-vivants/entretien-philosophe-diderot
Si le lien n’est plus actif, cliquez ici pour télécharger l’article en pdf.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s